Missions

Un réseau en action !

Nous sommes engagés dans des missions de « veilleurs sociétaux « . Selon nous, il s’agit de maintenir une attention et une vue globale à l’évolution de notre société. C’est au travers de ce regard que se créent nos actions. Celles-ci s’expriment sur des terrains tels que la consommation, l’éducation active, la protection de l’environnement, la santé, l’économie sociale, le quart-monde et le handicap.

Les volontaires ont toujours occupé une place prépondérante dans la gestion et l’animation des activités du réseau. Cette dynamique reste importante malgré l’évolution et la professionnalisation de l’ASBL.

Nos secteurs d’activités sont également pourvoyeurs d’emplois dans tous les secteurs et d’opportunités d’insertion pour des travailleurs précarisés dans les secteurs d’économie sociale, spécialisés dans la préservation de l’environnement via la récupération, le recyclage, le réemploi et la promotion de modes de consommation durable.

Dans ce sens, nous poursuivons des missions de  » veilleurs sociaux  » à l’attention des publics exclus ou défavorisés et des travailleurs peu qualifiés. Cette démarche vise à œuvrer à plus de justice sociale pour tous, en attirant l’attention vers les plus faibles de notre société et en réalisant des actions concrètes pour les soutenir.

…Nous poursuivons des missions de « veilleurs sociaux » à l’attention des publics exclus ou défavorisés et des travailleurs peu qualifiés…

Des objectifs concrets

Actifs dans des domaines très diversifiés, les 12 groupes du réseau poursuivent des objectifs semblables : participer à la vie sociale et économique de la région, poser un regard critique sur le monde, être attentif aux aspects oubliés et négligés de notre société et réaliser des alternatives concrètes dans le sens d’une démarche plus globale de modification des mentalités et des structures pour une répartition plus juste des ressources, le respect de la planète et la création d’une culture de paix et de tolérance.

Notre réseau a donc plusieurs visages, les actions présentes en son sein s’adressent à des publics différents et ils ont des approches qui le sont tout autant. Ces différentes actions sont réalisées dans le cadre de trois démarches :

Une démarche d'éducation permanente

La démarche la plus transversale au sein du réseau. Conformément au décret de l’Éducation Permanente de la Fédération Wallonie-Bruxelles, elle est définie comme suit :

  • Favoriser une prise de conscience et un regard critique du public dans les domaines de l’éducation, la consommation, la santé et l’environnement.
  • Favoriser les capacités d’analyse, de choix, d’action et d’évaluation.
  • Favoriser des attitudes de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique.

L’ensemble du réseau pratique d’une manière ou d’une autre des démarches d’éducation permanente. Nous bénéficions d’une reconnaissance en éducation permanente par adhésion au réseau  » Culture & Développement « . C’est notre principale reconnaissance.

Une démarche d'économie sociale

Une composante est particulièrement spécialisée en économie sociale, il s’agit des  » 3R  » à Herbesthal.

Les 3R sont actifs dans les domaines du réemploi, de la récupération et du recyclage. Cet axe de travail s’inscrit dans notre volonté de créer de l’emploi, de préserver l’environnement et de favoriser une consommation plus durable.

L’économie sociale est également présente dans le groupe « Li Cramignon » qui développe le projet « Producteurs – consommateurs circuits courts ». Celui-ci est une extension d’un travail d’éducation permanente qui vise à rapprocher les consommateurs des producteurs. La première étape de ce projet s’est concrétisée par le lancement d’un groupement d’achats en commun de produits issus essentiellement de l’agriculture régionale et majoritairement biologique.

Une démarche d'action sociale

Dans notre réseau, d’autres groupes agissent également en vue d’une action sociale.

  •  » Le Toit  » s’active à procurer un logement à des personnes précarisées qui n’en disposent plus. Leur action s’allie avec des propriétaires de logements afin de permettre à des personnes vivant une grande souffrance humaine de se (ré)intégrer dans la société. Cette réinsertion est possible grâce à un accompagnement personnalisé et une aide matérielle directe.
  •  » Les Biolles  » proposent des animations pour personnes handicapées et par celles-ci, leur permettent de sortir de leur isolement et d’entrer dans un processus d’intégration à la société. Par les activités auxquelles ce groupe participe en réseau,  » Les Biolles  » contribuent à changer le regard sur le handicap.